Le Conseil de sécurité des Nations Unies s’inquiète du dossier iranien

Le Conseil de sécurité des Nations Unies s’inquiète des agissements de l’Iran. Alors que ce dernier revient peu à peu sur la scène économique mondiale à travers de juteux contrats, le Conseil de sécurité des Nations Unies a fait part de son inquiétude hier vis-à-vis des essais de missiles balistiques effectués par le pays, potentiellement capables de transporter des armes nucléaires. Si tel devait être le cas, cela serait une violation directe de la résolution 2231 mise en place en 2015 par ce même Conseil.

L’Iran conteste

L’Iran a immédiatement répliqué à ces accusation en indiquant que ses essais durent depuis début mars et qu’ils n’ont que pour seul intérêt de maintenir la défense du pays et que leur nature n’a absolument rien à voir avec un quelconque programme nucléaire. Les États-Unis sont de l’avis de l’ONU tandis que la Russie confirme que ces essais balistiques n’ont rien à voir avec un potentiel programme nucléaire de l’Iran. Un dossier qui résonne donc comme un conflit géopolitique majeur, sachant que les États-Unis mettent une pression accentuée sur l’Iran depuis que ce dernier a refusé d’ouvrir son marché de gaz naturel, préférant le commercialiser à destination de clients venant d’Asie et d’Europe.

L’actualité autour du dossier iranien est un facteur qui influence fortement l’évolution des marchés, que ce soit le marché actions ou celui du forex. Ce sont toutes les entreprises cotées en bourse ayant récemment investi en Iran qui seraient sujettes à une variation de leurs cours en cas d’exacerbation de l’actualité iranienne. Aussi, des marchés comme le pétrole et plus généralement celui des matières premières sont très sensibles aux événements politiques et commerciaux de ce pays. Il faut en tenir compte pour savoir comment devenir trader.